Home
About
Services
Clients
Our Work
Testimonials
News
Contact

News

L'Association des documentaristes du Canada

Annonce les conclusions d'un rapport opportun sur le financement philanthropique

September 15 2015

Toronto, le 16 septembre 2015 - Aujourd'hui, à la Doc Conference du TIFF, l'Association des documentaristes du Canada a publié les résultats de sa nouvelle étude Financement philanthropique du documentaire au Canada : vers une stratégie globale pour l'industrie. Le rapport indique que le secteur philanthropique porte un certain intérêt aux documentaires qui traitent d'un vaste éventail de questions sociales. Il est désormais possible de télécharger le rapport complet en cliquant Ici

La réalisation du rapport a été rendue possible grâce au soutien de la Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario (SODIMO), du Fonds des médias du Canada (FMC), de Téléfilm Canada, du Conseil des arts de l'Ontario (CAO) et de l'Office national du film du Canada (ONF).

L'étude se penche sur les initiatives innovatrices ayant été mises en place avec succès en Australie, au Royaume-Uni et aux États-Unis afin d'inciter le secteur philanthropique à soutenir la production et la diffusion de documentaires. Parmi les initiatives examinées dans le rapport, citons notamment le BRITDOC, la Documentary Australia Foundation (DAF), le Fledgling Fund, JustFilms, le Chicago Media Project, le programme de subventions fiscales de l'International Documentary Association et Impact Partners.

« Il serait difficile de trouver deux secteurs ayant des objectifs aussi communs que ceux de la philanthropie et du documentaire, a déclaré Pepita Ferrari, directrice exécutive intérimaire de l'Association des documentaristes du Canada. Tel que le montrent De Rosa et Burgess dans leur rapport, ce terrain étonnamment inexploré au Canada offre certainement des avantages considérables pour toutes les parties. En outre, il s'agit du moment idéal pour établir de nouveaux partenariats et collaborations entre ces deux secteurs afin qu'ils atteignent leur but commun, qui vise à traiter de questions sociales. L'avantage de ce genre de partenariat n'est pas seulement financier pour le cinéaste; il permet d'accroître la sensibilisation envers un sujet donné qui intéresse la fondation, en plus d'offrir un moyen aux cinéastes de trouver des auditoires pouvant participer de façon active à leur contenu. »

Les conclusions montrent que, en comparaison avec d'autres pays, le Canada accuse du retard dans la collecte de fonds du secteur philanthropique. Le secteur, y compris les fondations accordant des subventions, les sociétés donatrices et les donateurs particuliers, représente pourtant une importante ressource inépuisable pour la communauté des documentaristes.